C’est le printemps et votre toit fuit

Cette douce pluie du printemps est merveilleuse pour votre jardin, mais pas autant lorsque vous avez affaire à un toit qui fuit. Si vous remarquez que votre papier peint décolle à certains endroits, qu’il y a des craquelures dans la peinture, des taches au plafond ou des gouttelettes que vous devez recueillir dans des seaux, vous devriez songer à réparer la couverture.

Voici quelques conseils sur la réparation de la couverture

Dans le meilleur des cas, seule une partie de la couverture nécessitera des réparations, que vous pourrez effectuer de façon partielle ou localisée. Dans le pire des cas, vous devrez refaire la couverture en entier, ce qui peut s’avérer coûteux. Pour déterminer quelles réparations doivent être effectuées, consultez des spécialistes en couverture et tenez compte des facteurs suivants :

– La couverture doit être refaite en entier tous les 20 ou 30 ans, en moyenne, selon les matériaux utilisés, le type d’installation, les conditions climatiques et l’entretien dont la couverture a fait l’objet.

– Déterminer l’origine de la fuite peut s’avérer problématique, même pour les spécialistes, et les réparations peuvent rapidement être coûteuses si vous devez rappeler un spécialiste régulièrement pour effectuer des travaux additionnels.

Lorsqu’il faut absolument changer la couverture

Le couvreur que vous avez choisi vous a recommandé de remplacer la couverture. Vous devez maintenant répondre à certaines questions :

1. Remplacer ou recouvrir? Le remplacement signifie que l’on doit retirer toute la couverture et en poser une nouvelle. Le recouvrement signifie que l’on posera de nouveaux bardeaux par-dessus la couverture existante. Selon le code du bâtiment de votre région, il est possible que vous ne puissiez recouvrir la couverture qu’une fois seulement avant de devoir la remplacer en entier.

2. Quels matériaux voulez-vous utiliser? La plupart des gens choisissent des bardeaux d’asphalte, qui sont peu coûteux tout en étant efficaces, et qui sont offerts dans une grande variété de qualités et de couleurs. Vous pouvez aussi choisir des bardeaux de bois, de céramique, d’ardoise, de métal ou des produits synthétiques imitant l’ardoise ou le bois.

3. La ventilation des combles est-elle adéquate? Une ventilation adéquate peut aider à réduire les coûts d’énergie, à prévenir la fissuration causée par l’humidité, à prolonger la durée utile de votre couverture et à rendre votre demeure plus confortable. Demandez à votre couvreur de vérifier les combles avant de procéder à des travaux.

Une fois la nouvelle couverture posée, assurez-vous de l’entretenir régulièrement. Vérifiez-la au printemps et à l’automne, puisque la négligence constitue la cause principale des dommages et des fuites. Remplacez les bardeaux endommagés et soyez à l’affût de tout affaissement ou autres dommages. Un entretien minutieux de votre nouvelle couverture assurera à votre famille le bonheur d’un intérieur sans fuites et ce, au moins pendant les 20 ou 30 prochaines années.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s