Conseils pour préparer votre maison à l’hiver

À l’approche des températures froides de Magog et de la région Memphrémagog, il est important de vous assurer que votre maison est prête avant la première neige, étant donné que l’hiver comporte sa part de risque pour toutes les demeures. Ajoutez ces tâches à votre liste pour vous assurer que votre maison est prête à recevoir le « Bonhomme hiver ».

Foyer Lac Bowker Orford
Foyer Lac Bowker Orford

Inspectez votre appareil de chauffage central et remplacez le filtre. Assurez-vous de le changer plusieurs fois durant la saison. Faites préparer votre foyer par un professionnel pour qu’il soit prêt à être utilisé. Entreposez le bois de chauffage dans un endroit sec et loin des murs extérieurs de votre maison. Assurez-vous que tous vos détecteurs de fumée et de monoxyde sont munis de piles neuves.

Examinez l’extérieur de votre maison pour localiser des fissures ou des fentes qui laisseraient l’air froid s’infiltrer. Utilisez des coupe-froid autour des portes et révisez le calfeutrage des fenêtres plus anciennes. L’air chaud monte, c’est pourquoi l’ajout d’isolant à votre grenier vous assurera que la chaleur restera où elle est souhaitée.

Taillez les arbustes et les arbres, particulièrement ceux à proximité de la maison, pour minimiser les dommages causés par la neige. Nettoyez les jardinières et rangez-les jusqu’au printemps. Asséchez les tuyaux d’arrosage et fermez la sortie d’eau extérieure.

Un environnement sans irritants

Conseils pour réduire les allergènes dans la maison

Problèmes de congestion nasale ou d’asthme? Voici quelques stratégies simples pour réduire les irritants causant les allergies et qui vous permettront de vivre sainement dans votre maison.

Règle no 1 : Au frais et au sec
Les acariens et les moisissures prolifèrent dans un milieu humide et chaud. Pour assainir l’air de la maison :

– Faites fonctionner le climatiseur. Il permet de déshumidifier l’air, de filtrer le pollen et de faire obstacle aux moisissures et aux acariens.

– Utilisez un déshumidificateur pour maintenir le taux d’humidité entre 30 % et 50 %.

– Faites fonctionner le ventilateur dans la salle de bain pour contrôler l’humidité.

Règle no 2: Élimination des acariens
La plupart des allergies sont provoquées par les déjections d’acariens.

– Recouvrez votre matelas et vos oreillers de housses à l’épreuve des allergènes. Lavez votre linge de maison, vos rideaux et vos housses à l’eau CHAUDE (au moins à 130 ºC). C’est la seule façon de tuer les acariens.

– Choisissez une décoration simple. Préférez les stores aux tentures épaisses, évitez les têtes de lit rembourrées et débarrassez-vous des bibelots ramasse-poussière.

– Si possible, optez pour le bois dur ou les carreaux de céramique. Si vous devez avoir du tapis, choisissez un tapis à faible boulochage et procurez-vous un bon aspirateur doté d’un filtre haute efficacité (HEPA).

– Assurez-vous d’un air ambiant pur grâce à un système de filtration de l’air.

– Lavez régulièrement les jouets en peluche et rangez-les dans des bacs en plastique avec couvercle.

Règle no 3: Adieu aux moisissures

– Surveillez vos plantes. Si vous y apercevez (ou sentez) des moisissures, recouvrez la terre de gravier pour aquarium ou déménagez-les.

– Le papier peint tend à retenir les moisissures et à favoriser leur prolifération. Enlevez le vieux papier peint et évitez d’installer du nouveau papier peint sur du vieux, ce qui ne fait que masquer le problème.

– Lavez vos rideaux de douche régulièrement ou achetez ceux qui sont anti‑moisissures.

Règle no 4: Contrôle des pellicules d’animaux
Si votre meilleur ami vous fait éternuer, songer à vous en débarrasser n’est pas la seule option possible. Essayez d’abord ces moyens :

– Réduisez la quantité de pellicules en lavant souvent le lit de votre animal de compagnie et en passant l’aspirateur aux endroits où l’animal se tient habituellement.

– Tenez votre animal hors de la chambre à coucher et ne lui réservez l’accès qu’à certaines pièces de la maison.

– Informez-vous des produits anti-pellicules auprès de votre vétérinaire.

Règle no 5: Option air pur

– Évitez de fumer dans la maison et limitez de vous servir du foyer, car la fumée de bois peut provoquer des allergies et empirer l’asthme.

– Vivez au naturel. Oubliez les vaporisateurs parfumés et les nettoyants chimiques. Utilisez plutôt de simples nettoyants naturels tels que le bicarbonate de soude, le vinaigre et le jus de citron.

Gardez votre maison propre, au sec et au frais; vous vous assurez ainsi de demeurer en santé, de vivre mieux et ce, sans irritants!

Des idées pour vous garder au chaud : conseils pour choisir le foyer idéal

Que ce soit au retour des pentes de ski, de la patinoire ou d’une promenade avec le chien par une soirée bien fraîche, il n’y a rien de plus réconfortant que de se blottir au coin du feu. Un foyer vous garde bien au chaud pendant les longues nuits hivernales, mais il doit aussi être sécuritaire et économe en énergie. Si vous pensez vous procurer un nouveau foyer pour votre maison ou songez à rénover un foyer existant cette saison, assurez-vous de connaître toutes les options offertes.

Foyer au bois
Les foyers au bois sont merveilleux pour ceux qui aiment la beauté d’une cheminée à feu ouvert, l’odeur du bois brûlé et le crépitement des bûches. Toutefois, vous ne savez peut-être pas que les anciens foyers au bois ne sont pas très éconergétiques et risquent de polluer l’environnement. En contrepartie, il existe des foyers au bois plus récents, plus sûrs et plus perfectionnés. Accordez la priorité aux modèles homologués par l’EPA (Environmental Protection Agency*), car ils émettent 90 % moins de fumée que les foyers au bois traditionnels et diffusent la chaleur plus uniformément dans la maison.

Foyer électrique
Les foyers électriques sont idéals pour créer une ambiance agréable et pour régler la température à l’aide d’un interrupteur. Ils sont sécuritaires et commodes, nécessitent peu d’entretien et s’installent à peu de frais. Bien que les foyers électriques ajoutent probablement moins de valeur à votre maison que d’autres types de foyers, ils conviennent particulièrement aux espaces restreints et n’exigent pas de cheminée ou de dispositif de ventilation extérieur. La plupart des modèles permettent même d’allumer un feu décoratif pendant que l’élément chauffant est désactivé, une caractéristique avantageuse si vous souhaitez simplement créer une ambiance plus chaleureuse.

Foyer au gaz
Les foyers au gaz sont populaires car ils sont propres et efficaces, et n’exigent même pas de cheminée. Bien qu’il ne crée pas le même effet de flammes que les foyers au bois, le gaz est plus éconergétique, et vous n’avez pas à ramasser les copeaux ou à éliminer les cendres. Les foyers au gaz distribuent la chaleur plus efficacement et assurent un approvisionnement constant en combustible, même en cas de panne de courant. Recherchez des modèles dotés d’une cote de rendement énergétique annuel; plus la cote est élevée, plus le foyer est éconergétique.

Autres options
Si vous possédez déjà un foyer assez ancien ou désuet, vous disposez tout de même d’autres options. Les modèles électriques et au gaz, par exemple, sont faciles à restaurer ou à remplacer complètement si vous envisagez de rendre votre foyer plus éconergétique. De même, vous pouvez acheter des gaines pour foyers au bois traditionnels, qui sont moins dommageables pour l’environnement et qui accroissent l’efficacité énergétique. De plus, pour goûter aux joies que procure un feu de bois à ciel ouvert plus près de la nature, pensez à acheter un foyer d’extérieur. Les foyers d’extérieur sont offerts en différentes formes et tailles; n’oubliez pas de consulter les règlements de sécurité en vigueur dans votre municipalité.

* Veuillez noter que les standards établis par la Environmental Protection Agency (E.P.A.) des Etats-Unis sont aussi valables au Canada.

Des idées pour vous garder au chaud : conseils pour choisir le foyer idéal

En ces temps froid, voici quelques conseils pour choisir le foyer idéal pour votre maison.

Que ce soit au retour des pentes de ski, de la patinoire ou d’une promenade avec le chien par une soirée bien fraîche, il n’y a rien de plus réconfortant que de se blottir au coin du feu. Un foyer vous garde bien au chaud pendant les longues nuits hivernales, mais il doit aussi être sécuritaire et économe en énergie. Si vous pensez vous procurer un nouveau foyer pour votre maison ou songez à rénover un foyer existant cette saison, assurez-vous de connaître toutes les options offertes. 

Foyer au bois
Les foyers au bois sont merveilleux pour ceux qui aiment la beauté d’une cheminée à feu ouvert, l’odeur du bois brûlé et le crépitement des bûches. Toutefois, vous ne savez peut-être pas que les anciens foyers au bois ne sont pas très éconergétiques et risquent de polluer l’environnement. En contrepartie, il existe des foyers au bois plus récents, plus sûrs et plus perfectionnés. Accordez la priorité aux modèles homologués par l’EPA (Environmental Protection Agency*), car ils émettent 90 % moins de fumée que les foyers au bois traditionnels et diffusent la chaleur plus uniformément dans la maison. 

Foyer électrique
Les foyers électriques sont idéals pour créer une ambiance agréable et pour régler la température à l’aide d’un interrupteur. Ils sont sécuritaires et commodes, nécessitent peu d’entretien et s’installent à peu de frais. Bien que les foyers électriques ajoutent probablement moins de valeur à votre maison que d’autres types de foyers, ils conviennent particulièrement aux espaces restreints et n’exigent pas de cheminée ou de dispositif de ventilation extérieur. La plupart des modèles permettent même d’allumer un feu décoratif pendant que l’élément chauffant est désactivé, une caractéristique avantageuse si vous souhaitez simplement créer une ambiance plus chaleureuse.

Foyer au gaz
Les foyers au gaz sont populaires car ils sont propres et efficaces, et n’exigent même pas de cheminée. Bien qu’il ne crée pas le même effet de flammes que les foyers au bois, le gaz est plus éconergétique, et vous n’avez pas à ramasser les copeaux ou à éliminer les cendres. Les foyers au gaz distribuent la chaleur plus efficacement et assurent un approvisionnement constant en combustible, même en cas de panne de courant. Recherchez des modèles dotés d’une cote de rendement énergétique annuel; plus la cote est élevée, plus le foyer est éconergétique.

Autres options
Si vous possédez déjà un foyer assez ancien ou désuet, vous disposez tout de même d’autres options. Les modèles électriques et au gaz, par exemple, sont faciles à restaurer ou à remplacer complètement si vous envisagez de rendre votre foyer plus éconergétique. De même, vous pouvez acheter des gaines pour foyers au bois traditionnels, qui sont moins dommageables pour l’environnement et qui accroissent l’efficacité énergétique. De plus, pour goûter aux joies que procure un feu de bois à ciel ouvert plus près de la nature, pensez à acheter un foyer d’extérieur. Les foyers d’extérieur sont offerts en différentes formes et tailles; n’oubliez pas de consulter les règlements de sécurité en vigueur dans votre municipalité. 

Pour plus d’informations, n’hésitez pas à communiquer avec un courtier immobilier du Réseau Longpré Lamirande

* Veuillez noter que les standards établis par la Environmental Protection Agency (E.P.A.) des Etats-Unis sont aussi valables au Canada.