Le renforcement de la reprise économique et les faibles taux d’intérêt laissent prévoir un marché immobilier plus fort que prévu en 2011

Selon les prévisions de Royal LePage, la hausse possible des taux hypothécaires pourrait accroître le niveau d’activité des acheteurs en début d’année.

Consultez le communiqué de presse de Royal LePage du 6 janvier 2011